SOINS INFIRMIERS

   I. Les soignantes
   II. Soins proposés
   III. Modalités

   IV. Informations

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 



INFORMATION : DROITS  DU PATIENT

...

     
Droit d'accès du patient aux informations concernant la santé :

 

Le secret médical n’est pas opposable au patient lui-même.

En effet "toute personne a accès à l’ensemble des informations concernant sa santé détenues par des professionnels et établissements de santé, qui sont formalisées et ont contribué à l’élaboration et au suivi du diagnostic et du traitement ou d’une action de prévention, ou ont fait l’objet d’échanges écrits entre professionnels de santé, notamment des résultats d’examen, comptes rendus de consultation, d’intervention, d’exploration ou d’hospitalisation, des protocoles et prescriptions thérapeutiques mis en oeuvre, feuilles de surveillance, correspondances entre professionnels de santé, à l’exception des informations mentionnant qu’elles ont été recueillies auprès de tiers n’intervenant pas dans la prise en charge thérapeutique ou concernant un tel tiers" . Article. L. 1110-7 du Code de la Santé Publique

 

Droit à l'accompagnement en fin de vie :

 

"Toute personne malade dont l’état le requiert a le droit d’accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement". Art. L. 1er du Code de la Santé Publique.

L’infirmière a pour rôle de « participer à la prévention, à l’évaluation et au soulagement de la douleur et de la détresse physique et psychique des personnes, particulièrement en fin de vie au moyen des soins palliatifs, et d’accompagner, en tant que de besoin, leur entourage ». Article R. 4311-2 du Code de la Santé Publique

 

 
Droits au soulagement de la douleur :

 

Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée ». Article L. 1110-5 du Code de la Santé Publique.


L’infirmière a pour rôle de « participer à la prévention, à l’évaluation et au soulagement de la douleur et de la détresse physique et psychique des personnes ». Article R. 4311-2 du Code de la Santé Publique



 
 Droit au respect  :
 

"L’infirmier ou l’infirmière exerce sa profession dans le respect de la vie et de la personne humaine. Il respecte la dignité et l’intimité du patient et de la famille. " Article R. 4312-2 du Code de la Santé Publique.

" L’infirmier ou l’infirmière doit respecter le droit du patient de s’adresser au professionnel de santé de son choix. " Article R. 4312-8 du Code de la Santé Publique.

" L’infirmier ou l’infirmière doit dispenser ses soins à toute personne avec la même conscience quels que soient les sentiments qu’il peut éprouver à son égard et quels que soient l’origine de cette personne, son sexe, son âge, son appartenance ou non appartenance à une ethnie, à une nation ou à une religion déterminée, ses moeurs, sa situation de famille, sa maladie ou son handicap et sa réputation. " Article R. 4312-25 du Code de la Santé Publique.

" La volonté d’une personne d’être tenue dans l’ignorance d’un diagnostic ou d’un pronostic doit être respectée, sauf lorsque des tiers sont exposés à un risque de transmission." Article L. 1111-2 du Code de la Santé Publique.

" Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment.
Lorsque la personne est hors d’état d’exprimer sa volonté, aucune intervention ou investigation ne peut être réalisée, sauf urgence ou impossibilité, sans que la personne de confiance prévue à l’article L. 1111-6, ou la famille, ou à défaut, un de ses proches ait été consulté. " Article L. 1111-4 du Code de la Santé Publique.


 
CABINET PARAMEDICAL  -  9, rue Edmond de Palézieux 62224 EQUIHEN-PLAGE-  Tél. 03.21.91.11.64

 © 2012 - Tous droits réservés           |           Mentions légales           |           Plan du site